mercredi 28 février 2007

Koikess ?



Saurez-vous trouver à quel parfum est celui-ci ?

Yaourts crémeux à la vanille

Yaourts crémeux à la vanille


Depuis que mon mari m'a offert ma yaourtière pour mon anniversaire, je m'éclate, j'essaie tout un tas de saveurs.
Parmi celles-ci, la vanille était tout particulièrement réussie !
En plus j'ai enfin trouvé les bons dosages concernant les heures d'incubation, le sucre, le lait en poudre.
Pour 7 pots (j'ai la "yogurta" de Moulinex) :
- 1 litre de lait demi-écrémé
- 1 yaourt nature (du commerce ou d'une précèdente fournée)
- 1 à 2 gousses de vanille
- 4 CS de lait en poudre
- 3 CS de fructose

Faites chauffer le lait avec les gousses de vanille ouvertes et grattées. Laissez infuser jusqu'à ce que le lait refroidisse un peu.
Battez le yaourt nature, ajoutez le lait débarrassé de ses gousses, le lait en poudre et le fructose, mélangez bien, transvasez dans les pots.




Et hop, c'est parti pour 11 heures d'incubation !


A la fin, posez les couvercles sur les yaourts et mettez au frais pour au moins 4 heures.

lundi 26 février 2007

Croquettes de poisson thaïe

(15° rencontre "Ô délices")


Le 18 février dernier, je participais pour la première fois à une rencontre Ô délices, nous nous sommes retrouvées une bonne vingtaine chez Vanessa qui nous accueillait chez elle. Comme nous étions en plein nouvel an chinois, j'avais choisi en recette salée, de préparer des croquettes de poisson thaï. J'avais peur qu'elles ne soient pas appréciées, mais j'ai été vite rassurée en voyant revenir le plat vide assez rapidement !
La photo est de Marie-Laure, qui sait si bien sublimer nos recettes, avec elle, le plat le plus banal, se retrouve comme par magie transformé en une appétissante photo ! merci Marie-Laure !
Pour retrouver le compte rendu de cette journée, c'est ici, les recettes sucrées seront pour plus tard.

OoO Croquettes de poisson thaïes OoO

- 450 g de filets de cabillaud
- 3 CS de maïzena
- 1 CS de nuoc mam
- 1 œuf battu
- une vingtaine de feuilles de coriandre
- une poignée de haricots verts
- 3 CS de pâte de curry rouge
- 2 ciboules
- du piment haché si on aime
- un bain de friture

Hachez grossièrement le poisson, ajoutez la maïzena, le nuoc mam, la pâte de curry rouge et l’œuf battu. Hachez les ciboules et coupez les feuilles de coriandre au ciseau. Coupez les haricots en fines rondelles.
Rajoutez au mélange de poisson, pimentez si vous le souhaitez.
Faites chauffer l’huile pour la friture dans une poêle à bords assez hauts.
Façonnez des petites boulettes de la pâte dans votre main. Aplatissez-les de façon à former des petites galettes et plongez les dans l’huile. Faites les dorer de chaque coté et épongez-les sur du papier absorbant.
Ces galettes se dégustent chaudes avec une petite sauce thaie ou également froides avec une sauce aigre-douce.



Il faudra que j'en refasse, ces croquettes sont vraiment délicieuses, surtout si vous les préparez avec les ciboules et la coriandre fraiches !

dimanche 25 février 2007

Mousse aux citrons de Menton
(promesse faite à Michèle !)
Lors de la dernière rencontre Ô délice à Fréjus, j'ai eu la joie de faire connaissance avec Michèle du blog Miechambo cuisine. Elle nous a gentiment offert des citrons de Menton en nous faisant promettre de publier la recette que l'on réaliserait avec !
Gourmande comme je suis j'ai choisi de les utiliser dans une mousse légère au citron.
La recette est tirée du livre "desserts tout légers" aux éditions Marabout chef. (cadeau de mon p'tit frére Philippe qui prend soin de ma ligne !!!).

La recette est pour 6 gourmands :
- 25 cl de lait
- 2 oeufs
- 5 CS bien bombées de Canderel
- le zeste râpé d'un citron
- le jus d'1/2 citron
- 15 g de maïzena
- 1 feuille de gélatine détrempée (je remplace toujours par de l'agar-agar)
- 1 pincée de sel
- 15 cl de crème liquide allégée.

Préparez la crème patissière : portez le lait à ébullition. Dans un saladier, mélangez les jaunes des 2 oeufs avec 1 CS d'eau, le Canderel, le zeste de citron et la maïzena.
Versez le lait chaud sur les jaunes, remuez vivement et continuez la cuisson à feu doux, sans cesser de remuer de façon à obtenir une crème épaisse.
Ajoutez le jus de citron et la gélatine égouttée à la crème encore chaude (pour ceux qui comme moi utilisent l'agar, il suffit juste de le faire chauffer dans le jus de citron jusquà ce que ça épaississe). Réservez.
Montez les blancs en neige avec la pincée de sel. Montez la crème liquide en chantilly, ajoutez délicatement l'ensemble à la créme au citron.
Réservez au frais quelques heures avant de servir.
Pour infos : cette petite mousse ne fait que 104 calories par portion, se serait dommage de s'en priver !



Merci Michèle pour ces magnifiques citrons (ils étaient énormes !), bien juteux et pas acides, ils ont fait sensation dans cette petite mousse !

D'autres recettes avec les citrons de Menton de michèle ?
- le crumble au citron chez Cerise de "La cerise sur le gâteau"
- le cake au citron chez Lali de "Lali cuisine"
- la crichente breilloise chez Hélène de "Mais qu'est ce qu'on mange ce soir ?"
- quatre quart à la ricotta, citrons et cédrat confit chez Vanessa de "Vanessa cuisine"


samedi 24 février 2007

Mon blogcolis est arrivé et il vient d'Alsace !
Quelle ne fut pas ma surprise à midi en rentrant du travail de découvrir qu'un colis était arrivé pour moi ! en effet je n'attendais aucun paquet et je ne pensais plus du tout au blogcolis.
c'est Florence qui a posté pour moi ce joli colis parfumé aux épices.
Florence n'a pas de blog, mais à mon avis elle ne résistera pas bien longtemps !
Son colis m'a vraiment rempli de bonheur car je suis d'origine alsacienne par mon papa. Il est originaire de Ribeauvillé près de Colmar mais est parti de chez lui depuis l'âge de 17 ans.
Je suis montée une fois quand j'avais 12 ans et mes souvenirs en sont bien flous !
Alors merci à toi, Florence !
Allez, sans plus tarder, voici mes trésors gourmands :

des sachets de délicieux Bredele et de pain d'épices fait maison, j'en ai mangé ce soir avec le café, un régal !
de la confiture de mirabelle, de rigolotes pâtes alsaciennes,


des épices pour faire le vin chaud (j'adoooore !) et des épices à pain d'épices




un livre sur la cuisine alsacienne et un autre sur les patisseries alsaciennes,
ainsi qu'un munster affiné au Gewurtzaminer que j'ai hate de gouter ! (lui est resté au frais en attendant d'être très bientot dégusté !)
Encore un gros merci et plein de bisous à toi, Florence pour ce sympathique colis, ainsi qu'à toi Claire-Emilie pour cette formidable idée !





vendredi 23 février 2007

Brownie allégé
(ou comment apaiser son envie de sucre et soulager sa conscience !)

J'aime manger et j'aime cuisiner , ce n'est un secret pour personne, mais j'adore le sucre plus que tout, et vas-y que je grignote à longueur de journée et bonjour les kilos ! Pour y remédier, je me fais suivre par une diététicienne. Elle m'a donné un petit livret de recettes de desserts allégées rédigé par elle-même, et ma foi le résultat n'est pas mauvais du tout pour de l'allégé, bien au contraire !

Brownie de Vanessa C.
Pour 6 personnes :
80 g de chocolat à patisser (à forte teneur en cacao )
120 g de beurre
3 oeufs
100 g de sucre
9 CS d'édulcorant de cuisson (canderel, par exemple)
50 g de cerneaux de noix, moi j'ai mis des noix de macadamia
1 cc de vanille liquide
80 g de farine

Préchauffer le four à 180°.
Cassez le chocolat en morceaux et coupez le beurre, faites fondre 1 mn au micro-ondes.
Dans une terrine, mélangez bien les oeufs et le sucre à l'aide d'un fouet, ajoutez la vanille, l'édulcorant puis incorporez le chocolat fondu.
Ajoutez la farine peu à peu, en mélangeant bien et introduisez les noix.
Etalez cette pâte sur une plaque ou dans un plat allant au four (préalablement muni de papier sulfurisé).
Faites cuire 25 mn et dégustez une fois refroidi.



Verdict : moins gras, moins sucré mais tout aussi moelleux ce brownie raviera vos papilles pour 120 calories de moins que l'original. A déguster dans les 2 jours car il désseche vite !
Un petit carré avec le café ?

mercredi 21 février 2007

Tatin d'endives au roquefort


J'ai découvert cette recette grace à Marie-andrée, ma Maman, qui nous l'avait servie en entrée le lendemain de Noël, et nous nous étions régalés ! d'ailleurs à chaque fois c'est pareil, on est tellement préssé de la dévorer que je ne pense plus à la prendre en photo une fois découpée !!!

Ingrédients :
- 1,2 kg d'endives
- 1 pâte feuilletée pré-étalée
- 125g de roquefort
- 70 g de beurre
- le jusd'un citron
- 1 CS de sucre roux
- Sel, poivre
Coupez les endives en 2 dans la longueur. Surtout n'otez pas la base sans quoi les endives se déferaient à la cuisson et vous auriez du mal à les déposer dans le moule à tarte une fois cuites ! Faites chauffer 50 g de beurre dans une grande poêle ou sauteuse et déposez-y les demi-endives. Salez, poivrez, arrosez du jus de citron.
Couvrez et laissez cuire à feu moyen environ 15 à 20 mn.
Retournez les endives à mi-cuisson.
Préchauffez le four à 200° (th6/7). Beurrez un moule à tarte de 26 cm, déposez-y quelques dés de roquefort et parsemez de cassonnade. Rangez-y les demi-endives bien serrées. Répartissez le reste de roquefort, détaillé en lamelles; Recouvrez de la pâte feuilletée et enfoncez la légèrement contre les rebords du moule.
Enfournez pour 22 à 25 mn, la pâte doit être bien dorée. Sortez la tarte du four dès la fin de la cuisson et laissez reposer 5 mn avant de la retourner sur un plat.
Délicieux, pour les amateurs de fromage, à dévorer accompagné d'une belle salade verte !
Source : Office National Interprofessionnel des Fruits, des Légumes, des Vins et de l'Horticulture, livret de recettes mis à disposition dans les rayons fruits et légumes.

lundi 19 février 2007

Mon blog a aujourd'hui 1 an d'existence !



Il y a un an, j'osais poster mon premier billet ! merci à toutes celles et tous ceux qui sont venus me souhaiter la bienvenue et qui m'ont encouragée.
Merci à toutes et à tous pour vos messages de tous les jours , qui me donnent envie de continuer l'aventure.
Et pour couronner le tout, hier je participais à une rencontre Ô délices, qui regroupaient également de nombreuses bloggeuses !
J'en ferai surement un billet dans les prochains jours mais vous pouvez déjà aller voir le compte rendu fait par Hélène que j'ai eu la chance de renconter hier !

Si, comme le suggerait Stéphane, je devais faire un bilan il serait globalement positif :

J'ai découvert de nouveaux produits, notamment l'agar-agar, grace à Claire de "Clea cuisine", ainsi, finit les desserts foirés à cause de la gélatine dont je n'ai jamais su me servir !

J'ai appris à découvrir toutes une gamme de céréales et de légumineuses et à l'introduire dans mon alimentaion : avoine, flocon de riz, quinoa, millet, azukis en grande partie grace à Omelette.

J'ai fait connaissance avec d'autres cuisines comme par exemple la cuisine libanaise, grace aux blogs de Lali et de Sahten.

J'ai réalisé que la solidarité entre bloggeuses est bien réelle, lorsqu'il vous manque un ingrédient ou un ustensile introuvable par chez vous, vous recevez plusieurs messages vous proposant de vous l'envoyer, et c'est vrai, quelques jours apres un petit paquet vous attend dans votre boite à lettre, n'est ce pas Corinne, n'est ce pas Nawal ?!

J'ai pu rencontrer certaines d'entre vous, et à chaque fois la magie s'est renouvelée, c'était comme si on s'était touours connues, n'est ce pas Sylvie, Valérie, Vanessa ?

Bref, en résumé, à la maison, on mange mieux, plus varié mais souvent froid à cause des photos à réaliser avant de passer à table !!!

vendredi 16 février 2007

Mon nouveau joujou est une yaourtière !
Contrairement à celles qui se vexent lorsque leur cher et tendre leur offre un appareil ménager, moi ça m'enchante ! Pour mon anniversaire, mon Hom , malgré la "petite" liste (truffée de BD, DVD, jeux videos,romans et livres de cuisine...)que je lui avais subtilement envoyée par mail, a choisi de me faire une surprise et de m'offrir une yaourtière.
Depuis 10 jours, je fais donc tous mes yaourts. La première fournée, pour l'essai, fut une série nature, puis l'envie de fantaisie m'a gagnée !


Voici mes premières saveurs, de gauche à droite :
pistache, crème de calissons (saveur préférée de l'Hom !), et confiture de figues


Hum, la pistache, à base de pâte de pistache (grace à Vanessa qui m'en a gentiment remplie une boite !), recette chipée chez Samania,

à la confiture de figues, une CS de confiture déposée au fond de chaque pot,

j'adore sentir les petits grains craquer sous la dent !






mercredi 14 février 2007

Panna cotta aux fraises Tagada

(un dessert délicieusement régréssif !)



Vous connaissez toutes mon attrait pour le sucré, je suis cesse en quête de nouvelles saveurs, cette fois ci j'ai voulu tenter un nouveau dessert avec un de mes pechers mignon, la fraise Tagada !
Alors pour 3 verrines, de taille moyenne, il vous faut :
- 1/2 sachet de fraises Tagada
- 1 brique de crème liquide (20 cl)
- 1 bouteille de creme semi-épaisse (25 cl)
- 1/2 cc d'agar-agar

Faites fondre les fraises Tagada avec les crèmes en remuant constamment et à feu très doux; lorsque les fraises ont entièrement fondu, ajouter l'agar-agar, poursuivre la cuisson jusqu'a ce que le mélange épaisse. Coupez le feu, mettez en verrine et au frais pour quelques heures !

Au moment de servir, décorez d'une fraise .
L'hom n'a pas aimé, il est vrai que celà est très sucré, donc à consommer avec modération, mais c'est crémeux, c'est fondant, délicieusement parfumé, bref, moi j'ai a-do-ré !

D'autres recettes avec des fraises Tagada ?

La crème à la fraise Tagada de Sylvie des "Gourmandises de Sylvie"
La liqueur de lait à la fraise Tagada, toujours chez Sylvie !


Et surtout, bonne Saint-Valentin à tous et à toutes !!!

dimanche 11 février 2007

Délicieuses bouchées aux épices
(moelleux aux épices de "papilles et pupilles")
Voilà, ma semaine de vacances touche à sa fin, et je stresse déjà à l'idée de reprendre le boulot demain .
J'avais plein de projets en tête, comme aller faire du roller le matin , aller marcher à la base avec Vanessa, dévaliser le magasin de produits exotiques à Marseille... oui voilà, j'ai surtout passé mon temps à récupérer d'une grosse fatigue que je trainais depuis Noël. Haa ça fait du bien de rien faire quand même, à part cuisiner, regarder des DVD et s'occuper de son blog !
J'en ai profité pour essayer la recette vue chez la sympathique Anne de papilles et pupilles.
Je vous redonne ici la recette :

4 oeufs
130 g de sucre
80 g de beurre
120 g de farine
1 sachet de levure chimique
2 cuillers à soupe de miel
1 cuiller à café d’épices pour pain d’épices (cannelle, gingembre, muscade, girofle, badiane)
½ cuiller à café de cannelle.

Séparez les blancs des jaunes d’œufs.Dans une jatte, battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.Ajoutez le beurre fondu, le miel, la farine et la levure.Battez les blancs en neige avec une pincée de sel et incorporez-les délicatement à la préparation.Répartissez la pâte dans un moule carré (20x20 cm) ou un moule à manqué beurré et fariné.Enfournez environ 20 minutes dans le four préchauffé à 180° (th.6).Laissez refroidir le gâteau et saupoudrez-le de sucre glace.

J'ai suivi exactement la recette à la lettre, mais il s'est avéré que le centre n'était pas bien cuit. Je ne m'en suis apperçue que plus tard en le démoulant. D'habitude je vérifies toujours en plongeant la lame d'un couteau au coeur du gateau, mais cette fois ci j'ai zappé ce geste !
Du coup, je l'ai coupé en petites bouchées, en écartant les morceaux encore crus.
Comme je n'avais pas d'épices à pain d'épices, j'ai fait mon mélange toute seule comme une grande en forçant largement sur la cannelle (mon pecher mignon !).
Comme vous vous en doutiez, ce gâteau était moelleux et délicieusement parfumé, il n'aura guère duré à la maison !
Merci Anne pour cette recette parfumée !

samedi 10 février 2007

Salade mangue-crevettes façon thaïe

Bien que celà fasse déjà 3 mois que nous soyons rentrés de Thaïlande, j'ai toujours autant la nostalgie de ce pays ! je n'ai qu'une envie y repartir, envie partagée par mon mari également, et il n'est pas exclu que nous y retournions cette année, pour notre anniversaire de mariage...
En attendant, voici une recette de salade qui nous rappelle les bons moments passés la-bas.
Pour 2 personnes :
- de la salade verte, ici des jeunes pousses
- 1/2 mangue verte
- 1 carotte
- 1/4 chou chinois
- du surimi émiétté
- une douzaine de grosses crevettes cuites décortiquée (j'ai laissé la queue)
- du citron vert (jus et zeste)
- nam pla (ou nuoc mam)
- 1 gousse d'ail
- sucre
- sauce soja
- coriandre
- du piment pour ceux qui aiment

Epluchez et coupez en batonnets fins la carotte et la mangue, émincez finement le chou chinois.
Dans un plat, tapissez de salade, de chou chinois, de surimi émietté, de carotte et de mangue en alternant les couleurs pour que tous les légumes se voient bien. Terminez par les crevettes. Saupoudrez de coriandre hachée, et nappez de sauce ou servez-la à part.
Pour la sauce :
dans un petit bol, mélangez bien le jus de citron et son zeste, la gousse d'ail hachée, 1 cc de sucre, 2 CS de nam pla, 3 CS de sauce soja et le piment en fines rondelles.


On peut aussi y mettre des germes de soja ou des dés de concombre.

jeudi 8 février 2007

Recettes légères et recettes allégées
(ou comment se faire plaisir tout en gardant la ligne !)




Le salé :

Assiettes fraicheur crevettes-palmiers









Le sucré :

Brownies allégés









Travers de porc grillés, sauce hoisin


C'est une recette que j'aime beaucoup, aussi bien en été qu'en hiver, grâce à mon barbecue électrique.
Je n'aime pas trop "tripoter" la viande, mais là, je me régale à la manger avec les doigts à "la cro-magnon" comme dirait mon neveu !
Pour 2 personnes :
- 1 beau morceau de travers de porc (quantité à gérer suivant les estomacs !)
Pour la sauce hoisin :
- 3 CS de sauce soja
- 1 CS de sucre en poudre
- 2 CS de vinaigre
- 1/2 cc de piment
- 1 CS d'huile
- 1 gousse d'ail pilée
- 2 CS de Chum (alcool de riz, perso je le prend parfumé à la rose, je le trouve meilleur)
Faites mariner votre viande (coupée en morceaux suivant les côtes) dans cette marinade pendant plusieurs heures de préférence dans le réfrigérateur.
Au moment de manger, disposer la viande égouttée sur le grill bien chaud.
A déguster avec un riz frit ou une belle assiette de légumes sautés.
Une délicieuse soirée au restaurant "Le Poivrier" à Fréjus
La semaine dernière nous sommes allés au restaurant en compagnie d'Olivier et de Fanny sa fiancée. Olivier est un collègue de travail de l'Hom et comme ils s'entendent plutot bien ils ont arrangé une rencontre pour que tout le monde fasse connaissance, et puis c'est plus sympa de mettre enfin un visage sur un nom !
Le Poivrier est un petit restau un peu en retrait sur une place de Fréjus, on descend quelques marches et on arrive dans une magnifique salle voutée tout en pierres !
Une immense cheminée trone au fond, des "flambeaux " éclairent les tables, celà donne une impression de chaleur et d'intimité.
La déco est mi-asiatique (je dirais indienne et indonésienne), mi-médiévale, c'est trés original, le mélange des genres se marie bien, sans choquer.
j'ai adoré ce dragon en fer forgé, qui s'agrippe au bord de la cheminée,


cette cheminée était d'ailleurs immense, avec une flambée rien que pour nous, ce soir là nous étions les seuls, tant mieux, on a tellement rigolés et fait les fous qu'on aurait dérangé les autres !



On a piqué un délire sur les verres à vin immenses, vous avez vu par rapport à la carafe d'eau ?
Nous avions pris un vin rouge "vigne haute du domaine de Cabran", du velours dans la bouche !




un verre et vous être pompette !




En entrée Fanny et moi avons pris un croustillant de canard confit aux épices douces, c'est vraiment trés fin, délicat et harmonieusement parfumé,





les hommes ont choisi des raviolis de lapin,








puis nos deux tourteraux ont opté pour une tajine de poulet avec sa semoule,








l'Hom et moi pour un parmentier de canard confit, très copieux,






accompagné d'une petite salade bien rafraichissante













Enfin, les desserts, les filles ont choisi la crème brulée délicatement parfumée à la lavande,










et nos hommes ont craqué pour le fondant au chocolat !










Ce fut une super soirée, tant pour le cadre, la qualité des plats, ainsi que de l'ambiance qui a régné entre nous !
Nous avons pris un menu à 26 € qui comprend entrée, plat ,dessert, mais il y a possibilité de choisir à la carte.
Une bonne adresse à retenir sur Fréjus !
Le Poivrier
52 pl Paul Albert Février
83600 FREJUS
Tél : 04 94 52 28 50







mardi 6 février 2007

Cake au poireau et aux graines

Cake au poireau et aux graines 
(opération vidage de placard)


Cette semaine je suis en vacances, donc j'ai décidé de ne rien faire à part m'occuper de mon blog, essayer quelques recettes ; même mes sorties sont limitées au minimum, vu que je crois que je couve quelque chose, je me sens fébrile, j'ai froid donc je sors le moins possible ! pour m'éviter la corvée des courses, j'ai décidé de faire l'inventaire des placards et congel (hô combien remplis) et de cuisiner avec ce que j'avais sous la main.
Coté bac à légumes, quelques légumes s'ennuient dont un poireau qui fait la tête, et hop un tour sur le net et voici une recette avec des ingrédients que j'ai toujours dans mon frigo, c'est le cake au poireau et aux graines de Nettah, du blog "Nettah cuisine".



INGREDIENTS:
- Un gros poireau (Ou trois petits)


- 1 barquette de lardons fumés


- 3 oeufs


- 150 gr. de farine


- 1 sachet de levure chimique


- 150 ml de lait tiède


- 100 ml d'huile


- 100 gr de gruyère rapé


- 50 gr de parmesan


- 1 c à c de curry


- 1 grosse poignée de graines de lin


- 1 poignée de graines de sésame grillées.



1/ Couper le poireau en lanières et le laver. Faire revenir les lardons sans matière grasse et ajouter les poireaux. Saupoudrer de curry et arroser d'un verre d'eau. Cuire juqu'à évaporation de l'eau.
2/ Pendant la cuisson des poireaux, fouetter les oeufs avec la farine et la levure, l'huile et le lait. Incorporer les fromages ainsi que les poireaux. Bien mélanger en ajoutant les graines de lin. Rectifier en poivre et sel.
3/ Verser dans un moule à cake , parsemer de graines de sésame et faire cuire 45 minutes à 180°C.
4/ Vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau. Déguster tiède.






Pour une fois que j'avais tout sous la main, je me suis apperçue en cours de cuisson, que j'avais oublié de mettre les graines, je les ai vainement rajoutées sur le dessus !
Ceci dit, il était quand même délicieux, merci Nettah pour ta recette !

lundi 5 février 2007

Flétan façon crumble aux noix
(100 recettes Picard pour recevoir, éd.Marabout)

Ce week end nous sommes partis à la montagne en compagnie de ma belle-soeur et de ma nièce, pour skier, enfin surtout mon mari et sa soeur car moi je ne suis pas remontée sur des skis depuis l'âge de 12 ans et j'ai la frousse de m'y remettre ! je suis donc restée me ballader dans la station, il faisait un temps superbe, et surtout j'ai pu buller à mon aise, surtout qu'au boulot je venais de passer une semaine d'enfer. (mon chef étant en maladie, ma collègue et moi avons du assurer sans lui !).
Enfin, tout ça pour vous dire que samedi c'était mon anniversaire, et que je l'ai fêté avec mon Hom en tête à tête avant de partir.
J'avais repéré cette recette qui était en couverture du livre, nous nous sommes régalés !
Je vous donne les proportions pour 4 personnes :
-4 pavés de flétan (j'ai pris des dos de cabillaud)
-300 g de cèpes coupés
-450 g de poêlée de pommes de terre grenaille
-2 CS d'ail
-1 CS de persil
-3 CS d'herbes pour poissons
-100 g de beurre
-20 g d'amandes effilées (j'ai remplacé par des noisettes)
-20g de cerneaux de noix
-1 cc de moutarde
-1 tranche de jambon cru
-1 CS d'huile d'olive

Préchauffer le four à 240°, th8. Mélanger le beurre ramolli avec les amandes et les cerneaux de noix, la moutarde, l'ail, le jambon haché et les herbes pour poisson.
Réchauffez les pommes de terre grenaille (20 mn à la poêle).
Dans une poêle bien chaude, faites cuire les jeunes cèpes coupés avec l'huile d'olive 10mn.
Salez et poivrez, puis saupoudrez de persil. Déposez les pavés de flétan dans un plat, salez, poivrez, étalez le beurre d'herbes dessus et faites cuire 10 mn au four.
Servez avec les pommes grenaille et les cèpes.
Comme je n'avais pas de jambon cru, je l'ai remplacé par des tranches de lard, que j'ai fait griller à sec dans une poêle, et posé tel quel dans l'assiette.


Samedi, alors que tout le monde était encore sur les pistes de ski, j'ai regardé l'émission culinaire de Cyril sur M6, et il proposait également une recette de dos de cabillaud en crumble de noix, à tester, donc et à comparer !