dimanche 29 avril 2007

Tarte fine aux fèves et au saumon fumé

Tarte fine aux fèves et au saumon fumé
Le peuple a voté chez L&P, le légume vedette de la semaine prochaine est la fève ! ça tombe bien j'adore ça. J'ai préparé une tarte aux fèves et au saumon fumé, avec une pâte à tarte faite maison, elle est à base de flocons de flocons d'avoine, piochée sur le blog de la pétulante Bebop "Plaisir des papilles".
Je vous remet sa recette, mais je n'ai pas mis les graines de pavot , je les ai juste remplacées par des herbes, afin de parfumer la pâte.

Ingrédients :
200 grammes de farine
60 grammes de flocons d'avoine (petits)
10 grammes de graines de pavot
2 c.à café de sel
6 c.à soupe d'huile d'olive
eau froide.

Préparation :
Mettre la farine, les flocons d'avoine, les graines de pavot et le sel dans le bol du robot.
Mettre en route le robot, ajouter l'huileAjouter peu à peu l'eau froide jusqu'à la formation d'une boule.
Laisser reposer la pâte à température ambiante 30 minutes.
Etaler et mettre dans un moule beurré et fariné.
Pour la garniture (petit moule à tarte, 4 parts):
150 g de fèves déjà cuites
100 g de saumon fumé
2 oeufs
de la crème liquide, sel, poivre

Eparpiller les fèves sur la pâte, le saumon émietté, versez pardessus les oeufs battus en omelette avec la crème, le sel, le poivre. Enfourner 25 à 30 mn dans un four préchauffé à 180-200°.

L'avantage avec cette pâte, c'est qu'elle ne se "trempe pas" lors de la cuisson !



Variante : vous pouvez également remplacer le saumon fumé par du jambon cru , c'est délicieux !

J'ai prévu d'en refaire une pour ma prochaine réunion de bloggeuses, j'espère qu'elle plaira !

samedi 21 avril 2007

Pudding au maïs (sans oeuf, sans lait)

Pudding au maïs


Une recette tirée du livre "Découvrir les céréales" de Chantal et Lionel Clergeaud que m'a offert mon mari.
Gourmande comme je suis, je n'ai pu m'empecher de tester tout d'abord une recette sucrée !

Elle est facile à réaliser mais demande un peu de temps car le temps de cuisson est relativement long !

1 tasse de semoule de maïs (j'ai pris une tasse à café moyenne)
4 tasses et demi de lait d'avoine ou de riz
1 tasse et demi de raisins secs (pour moi un mélange de rains secs et cranberries séchées)
60 g de margarine
3/4 de tasse de sucre complet 'j'ai mis de la cassonade)
1 cc de cannelle
1/2 cc de gingembre frais haché (pour moi du gingembre confit)
1 pincée de noix de muscade (j'ai rajouté une 1/2 féve tonka rapée)
1 pincée sel

Versez la semoule dans le lait froid et mélangez bien.
Incorporez les raisins secs et le sel, portez lentement à ébullition en remuant sans cesse.
Baissez le feu et ajoutez à la préparation les épices, la margarine et le sucre.
Bien mélanger et versez le tout dans un plat en terre.
Faites cuire à feu doux 1h30. (J'ai mis à 150°)
Laissez bien refroidir avant de déguster.




Cela donne un pudding bien parfumé, pas sec du tout et légèrement croustillant sur le dessus, délicieux, vraiment !

Yaourts rafraichissants miel-fleur d'oranger



J'avais vu sur le blog de Léonine cette recette originale de yaourt aromatisé à la fleur d'oranger, je l'ai testée cette semaine, avec quelques petits "arrangements"nous nous sommes régalés ; en ce moment la température a grimpé dans notre région ces yaourts sont parfaits pour un agréable moment de fraicheur !
1 Litre de lait demi-écrémé
1 yaourt nature
3 CS rases de lait en poudre
7 cc de miel
1 CS de fleur d'oranger
Battre le yaourt et la fleur d'oranger, ajouter le lait, le lait en poudre .Déposer une cc de miel au fond de chaque pot et remplir. Mettre dans la yaourtière pendant 10 h, puis réfrigérer.
Par contre, je n'ai pas mélangé le miel à la préparation, j'en ai déposé une CC au fond de chaque pot.

vendredi 20 avril 2007

C'est la semaine du petit pois chez Ligne et Papilles !


Pour en savoir plus, allez sur son blog et votez pour le prochain légume !

jeudi 19 avril 2007

Mes rêves d'enfance


Petite Reinefeuille à 8 jours.
C'est sur l'invitation de Sylvie , que je réponds à ce questionnaire :
Depuis toute petite, je voulais être une aventurière-archéologue, ou alors psychiatre ou encore vétérinaire ! au final je n'ai rien fait de tout celà
Reinefeuille en tenue camouflée dans la brousse !




Reinefeuille et petit bourgeon en chinois (tenues faites par notre Maman !)
peut être est ce déjà d'ici que remonte mon gout pour l'Asie ...

Je révais du Prince Charmant, j'ai finalement finis par le rencontrer il y a 4 ans !
je révais également d'une grande maison à la campagne, entourée d'enfants et de chiens, bon là, tout reste à faire ...

Flan à la vanille et à la féve tonka

Flan à la vanille et à la fève Tonka



Tout d'abord un immense Merci à Marie du blog "Les carnets de Marie", car c'est elle qui m'a expédié ces fameuses fèves dont tout le monde parle sur la blogosphère !
Je les ai reçues ce matin (avec une jolie carte ancienne deParis) et je n'ai pu m'empêcher de les gouter de suite; pour la remercier j'ai décidé de les utiliser avec sa propre recette :

Flans à la vanille et fève Tonka à l’agar-agar
Ingrédients Pour 4 flans :
- 40cl de crème liquide
- 40g de sucre
- 1 cas de vanille liquide ou 1 gousse de vanille
- 1 fève tonka
- 2g d'agar-agar
Dans une casserole sur feu moyen, faire chauffer ensemble la crème, la vanille et le sucre. Quand c'est chaud et que le sucre est bien dilué, retirez la gousse de vanille et ajouter l'agar-agar et bien l'incorporer. Verser cette préparation dans des moules à flans (pour pouvoir les démouler) ou alors dans des verrines (mais là on ne pourra plus démouler). Laisser refroidir un peu à température ambiante puis lorsque c'est pris, râper la fève Tonka sur chaque flan. Laisser refroidir au frigo au moins 2h.

En fait j'ai râpé la fève direct dans la crème, ça sentait super bon dans toute la cuisine quand ça a commencé à cuire !


Merci encore à toi Marie, grace à toi, je sais enfin à quoi ressemble cette fameuse fève, et quel gout elle a ! (et j'adore!!!)

lundi 16 avril 2007

Cheese naans

Mes tous premiers !


Je ne sais pas pourquoi, mais dimanche matin, je me suis levée avec une furieuse envie de cheese naan, j'ai passé une bonne partie de la matinée à farfouiller sur le net, afin de trouver la recette qui me conviendrait le mieux avec ce que j'avais dans le frigo (pas glorieux !).

Mon choix c'est porté sur la recette adoptée par Manue du blog "la popotte de Manue", en plus celle-ci se faisait avec la map, trop fastoche !
je vous redonne ici sa recette, inspirée du livre "Pains et autres gourmandises" :
Pour 4 naans de bonne taille :
3 CS de beurre fondu
13 CL de lait tiède environ
1 CS d'huile de tournesol
4 CS de yaourt nature (je n'en avais pas alors j'ai mis un petit suisse 0% mg de 60 g)
1 CC de sel
300 gr de farine (j'ai mis de la T55)
1 petite cc de levure de boulanger
+de la vache qui rigole ! (des petits carrés d'Ondilège ail et persil pour moi)
Mettre tous les ingrédients dans l'ordre dans la map (sauf le fromage !)Programme "pâte seule".

Lorsque la pâte est jolie et lisse, stopper la map.
Laisser doubler de volume.On obtient une pâte supre lisse, extra facile à travailler !
La séparer en 4 ou 5 boules.
Etaler finement chaque morceaux de pâte en ovale plat (ou presque).
(on peut s'arreter là et les cuire ainsi)
Disposer 2 "vache qui rit" sur chaque moitié et rabattre l'ovale.
Avec le rouleau à patisserie repasser sur le naan pour bien étaler la "vache qui rit".
On doit obtenir quelque chose d'assez fin !
Retailler les naans si besoin. Vos naans sont prêts !
Si vous devez patienter un peu avant de les cuire, les faire attendre dans le frigo !
Pour la cuisson, j'ai choisi à la poêle.
Chauffer votre poêle sur feu vif,(pas de matière grasse)et y déposer le naan.Cuire 3 à 4 minutes de chaque côté.
Celui ci a été cuit au four pour essai, finalement je préfère la cuisson à la poêle sans matière grasse (photo du haut).


Plutot que de les servir en accompagnement, ils ont été intégré dans la petite salade du dimanche soir !
J'étais très fière de moi, mon mari et moi avons adoré ! comme il en resté un, mon mari l'a enmené dans sa lunch box pour son repas de midi.
Un grand merci à toi Manue, maintenant les naans n'ont plus aucun secret pour moi, ce matin, en faisant les courses, j'ai acheté tout plein de fromage, pour de nouveaux essais !!!

samedi 14 avril 2007

Du nouveau dans ma culinothèque !



Mon mari m'a fait la surprise de me commander 3 livres sortis des nombreuses listes d'envies cadeaux que je lui expédies régulièrement...

Merci Chéri, tu vas voir, on va se régaler avec ces nouvelles recettes !

jeudi 12 avril 2007

Petits flans de chou-fleurs


 

Une recette chipée sur le talentueux blog "Tasca da Elvira", dés que je l'ai vue cette recette m'a donné envie, mais je n'étais pas sure que celà passe auprès de mon mari, car on va dire qu'il ne rafole pas du chou-fleurs... je vous redonne ici la recette originale, j'ai juste fait cuire mes flans dans des empreintes silicone à minicake, et rajouté un peu de sauce aux morilles qu'il me restait de ma pizza au canard confit.

Ingrédients pour 4 personnes :
- 300 g de chou-fleur arrangé et séparé en petits bouquets
- sel & poivre
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 gousses d'ail pelées- 4 oeufs
- huilePréparation
Préchauffer le four à 180ºC.
Laver les petits bouquets de chou-fleur.
Cuire à la vapeur (ou dans de l'eau bouillante salée) jusqu'à ce que le chou-fleur soit cuit mais encore ferme.
Bien égoutter. Réduire le chou-fleur en purée à l'aide d'un moulin à légumes, avec les gousses d'ail et l'huile d'olive.
Incorporer les oeufs un à un à la purée, en mélangeant entre chaque ajout. Saler et poivrer.Huiler légèrement les parois de petits moules ou de ramequins. Distribuer la purée de chou-fleur dans les moules.
Enfourner pendant environ 20-25 minutes, à 180ºC. Laisser légèrement tiédir et démouler délicatement.
Servir les petits flans chauds, tièdes ou froids.
Verdict ? j'ai adoré et mon Hom a tout mangé sans rechigner, une recette à faire et à refaire sans l'ombre d'une hésitation, merci Elvira !

mardi 10 avril 2007

Chocolats éthniques et week end de Pâques
Cette année avec mon mari nous avons décidé de nous offrir 1 seul chocolat pour Pâques mais de qualité, je suis donc allée de confiseurs en patissiers, afin de lui trouver un cadeau chocolaté et original, et je suis tombée sur ça :


un oeuf au chocolat noir, aux décos éthniques,


et lui de son coté m'a offert cette sublime composition ; sans nous concerter, nous avons fait nos achats dans la même boutique, sur le même thème, haaaa, c'est beau l'amour !

Le dimanche, nous étions invité chez mes parents, ma mère avait préparé une jolie table aux couleurs printanières, il faut dire que nous avons eu un temps superbe !


en entrée, une terrine de saumon et saint-jacques,



des oeufs mimosas,





un tajine d'agneau et un tajine de poulet aux épices douces, des merveilles, tout le monde s'est servi au moins deux fois !

et en dessert :


un délicieux flan au chocolat, décoré de sujets de Pâques,






Travaillant tout le week end, je n'ai pas eu le temps de préparer quoique ce soit, j'avait donc amené quelques mignardises de Mr Picard,


La surprise du samedi :

Un grand merci à Virginie, du blog "au beurre fondu"qui m'a fait la gentillesse de venir jusqu'à mon lieu de travail pour m'offrir un thermo-sonde et des colorants ; à moi les guimauves et les jolis macarons !!!




vendredi 6 avril 2007

Pizza " so chic" au confit de canard et champignons



Une recette qui m'a fait craquer dés que j'ai vu sa photo !
elle est extraite du Marabout chef hors série "100 recettes Picard pour recevoir".
Pour 4 personnes :
Chez Picard :
- 1 pâte à pizza
- 1 cuisse de canard en confit
- 3àà g de mélange de champignons cuisinés
- 100 g de sauce aux morilles
Chez l'épicier :
- 20 g de parmesan râpé
- 1 CS d'huile d'olive
- des rondelles d'oignons rouges
Laissez décongeler la pâte à pizza et le confit de canard 4 heures au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 240°. Dans une poele à feu vif, réchauffez les champignons avec l'huile d'olive et la sauce aux morilles pendant 10 mn. Réservez.
Etalez la pâte à pizza, répartizze dessus les champignons jusqu'à 1 cm du bord et recouvrez de chair de canard effeuillée. Saupoudrez de parmesan, décorez de rondelles d'oignons rouges et enfournez 15 mn.
Ce que j'ai fait :
J'avais une envie folle d'essayer mon dernier moule rectangulaire acheté chez Mathon, en plus le fond est amovible, rhaaa, trop fastoche le démoulage, donc pizza rectangle !!! Pour la pâte à pizza, même pas honte de l'avouer, j'avais acheté un kit de pâte à pizza sans temps repos chez Leader Price, ce fut parfait.
Ensuite j'ai préféré déposer des lamelles de parmesan, avec mon Homme on adore ça, et puis je n'avais pas d'oignons rouges alors j'ai fais des fines rondelles d'oignons jaunes.
Vous voulez savoir si c'était bon ? et bien oui, cher(e) ami(e), c'était exquis !!!

mercredi 4 avril 2007

Petites crèmes brulées aux figues
Pour finir les figues qu'il me restait après mon filet de porc aux figues, je les ai recyclées dans des petites crèmes brulées.

Pour la crème brulée pour 5 ramequins (source l'Internaute)
- 5 jaunes d oeuf- 100 g de sucre- 50 cl de crème fleurette

Fouettez 5 jaunes d'œufs avec 100 g de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne bien mousseux.
Ajoutez progressivement 50 cl de crème fleurette et mélangez énergiquement au fouet.
Versez la crème dans les ramequins tapissés des quartiers de figues et passez-les au four préchauffé à 100°C pendant environ 1 heure.
Laissez tièdir à température ambiante, puis stocker au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.
Saupoudrer de sucre roux et passer sous le grill du four.

L'idéal serait d'avoir un chalumeau ou un "fer" à caraméliser, d'ailleurs celà me fait penser qu'il faut que je réactualise ma liste de cadeaux...



mardi 3 avril 2007

Filet de porc aux figues

Filet de porc aux figues
(recette d'automne pour printemps paresseux !)




Une recette trouvé dans un vieux "Maxi", j'ai la manie de découper toutes les recettes des magazines et de :

-soit les recopier dans des cahiers

- soit les conserver dans des grosses boites en carton

Parfois le soir je bouquine avant de m'endormir et je sors avec ravissement cahiers et cartons pour y puiser des idées !

Cette recette d'automne était parfaite pour ce week end, il faisait gris et il a plu. On était bien loin d'un temps printanier ! Il me restait un sachet de figues de ma dernière récolte au congélateur, pas assez pour faire des confitures, mais suffisamment pour réaliser un p'tit plat parfumé et bien sympa !

Pour 4 personnes :

-1 kg de filet de porc

-250 g de figues fraiches

-De l'huile d'olive

- 1 cc de gingembre en poudre

- 20 cl de vin blanc

-1 bâtonnet de cannelle


Dans une cocotte, faire dorer la viande de tous les cotés avec l'huile d'olive, ajouter le vin, le gingembre, un peu d'eau et la cannelle.

Saler et poivrer. Couvrir et faire cuire 1 heure dans le four préchauffé à 180°, puis retirer la viande de la cocotte.

Oter le bâton de cannelle, découper 2 figues en quatre et les incorporer dans la cocotte. Porter à ébullition et cuire 5 mn sur feu doux.

Retiter les figues cuites de la sauce.

Découper la viande en tranches, la servir nappée de sauce et accompagnée des figues fraiches coupées en 4.

Pour ma part, j'ai préféré mettre les figues à cuire avec le roti, ainsi, elle se sont fondues à la sauce, et le roti était "imprégné" de leur saveur.
N'hésitez pas à faire ce plat, c'est un véritable festival de senteurs grâce aux figues et aux épices !


dimanche 1 avril 2007

Mon Homme aux fourneaux !







Pastilla poisson-crevettes-cougettes


Corolles croustillantes de poulet au chocolat

Corolles croustillantes de poulet au chocolat




Tous les matins nous petit-déjeunons en regardant Télématin, j'aime bien ce style d' émission avec differents sujets clairs et concis !
Parmi les différentes rubriques il y en a une devant laquelle nous sommes très attentifs, c'est celle de la cuisine présenté par Sophie Dudemaine, chaque matin elle nous présente des recettes sympas !
Cette fois ci je devais avoir du mal à me lever, car cette recette je ne l'ai pas vue mais mon mari m'a dit : Chérie, ce matin j'ai vu une recette super, si tu veux je la ferai ce week-end !
Et moi bien sur, j'ai dit OK, donc Monsieur est allé faire les courses et aujourd'hui j'ai eu droit à ma recette surprise en entrée, j'ai de la chance, hein ?!




Alors voici la recette de base, prise sur le site de "Télé matin.fr"
Pour 20 corolles
1 plaque de 20 tartelettes creuses
5 feuilles de brick
2 blancs de poulet coupées en petits morceaux
1 oignon rouge émincé
1/2 cuil à café de curry
1 cuil à café de quatre-épices
1 cuil à soupe de pépites chocolat
1 cuil à soupe de miel
2 cuil à soupe d’huile d’olive
Le jus et le zeste d’1/2 orange
Sel et poivre du moulin
Pour la dorure 2 jaunes + 1 cuil à café d’eau.
Dans une poêle, faites revenir l’oignon dans l’huile d’olive à feu doux pendant environ 15 minutes. Ajoutez le curry et les quatre-épices, mélangez et ajoutez les morceaux de poulet, le miel, le zeste et le jus d’orange. Salez et poivrez. Laissez cuire 5 mn puis ajoutez les pépites chocolat. Mélangez et laissez refroidir (indispensable).Coupez dans les feuilles de brick 40 ronds d’environ 7,5 cm.Badigeonnez-les de jaunes battus avec l’eau. Puis posez 2 ronds dans chaque empreinte à tartelettes.Répartissez la préparation poulet dans les feuilles de brick puis mettez au four pendant 15 mn. Décorez de morceaux d’orange et de pépites de chocolat.Dégustez chaud, c’est meilleur !

La recette initiale était prévue pour faire des minis à un apéro, comme nous les voulions en entrée, mon mari les a faites dans des empreintes plus grandes, pour la coupe des ronds, il s'est servi d'un bol chinois retourné.
Il a mis 1 orange à la place de la demi, et comme il n'y avait pas de pépites de chocolat, il a grossièrement broyé 1 barre de chocolat (à patisser, noir très fort en cacao)




Miam, c'est vraiment délicieux, très parfumé avec tous ces épices, un peu relevé avec le curry, un conseil, n'hésitez pas !
Merci Chéri !!!